F.A.Q.

Comment se déroule un coaching individuel ?

Le coaching démarre (sauf dans le cas d’un coaching de dirigeant) par un entretien de clarification des objectifs avec le coaché, le coach, le responsable hiérarchique et éventuellement un responsable de la DRH. Il se terminera par un bilan avec ces mêmes personnes. Les séances réunissant le coach et le coaché uniquement, sont mensuelles d’une durée de deux heures environ et se déroulent, en dehors de l’espace de travail du coaché. Le travail opéré en séance est protégé, aucune restitution n’est faite à l’entreprise sur le contenu des échanges. La durée de l’accompagnement varie de six à douze mois.

Quelle est la différence entre le coaching individuel et la thérapie ?

Ces approches peuvent être complémentaires. Ce qui les différencie est le point d’entrée dans la démarche. Une thérapie est souvent engagée sur la base d’une souffrance, d’un mal-être, d’une difficulté dont l’origine n’est pas clairement identifiée au préalable. Le coaching professionnel s’appuie sur des objectifs clairement identifiés. Il s’inscrit dans une démarche de court terme, encadrée et contractualisée avec le coach.

Peut-on faire du coaching individuel par téléphone ou par internet ?

Oui dans l’absolu il est possible d’alterner des séances en présentiel et des séances à distance. C’est une solution qui permet de garder un bon rythme dans le déroulement du coaching en cas de distance géographique importante. La condition pour que cela fonctionne efficacement est que cette modalité soit confortable pour le coach et le client. Elle très utilisé pour les coachings de dirigeants partageant leur temps entre plusieurs sites ou plusieurs pays.

Quelle est la différence entre le team-building ou cohésion d’équipe et le coaching d’équipe ?

Ces deux approches poursuivent les mêmes objectifs mais ne s’appuient pas sur les mêmes présupposés. Le team building ou la cohésion d’équipe cherche à renforcer la motivation des personnes et la qualité des relations entre elles, en leur faisant vivre une expérience forte ensemble ; considérant qu’ainsi « regonflée » pour un temps, l’équipe pourra atteindre de meilleurs résultats. Motivation et qualité des liens sont mis en avant comme leviers de performance. Le coaching d’équipe s’inscrit dans la durée et s’intéresse à ce qui se passe dans les interfaces entre les personnes, aux traitements des difficultés rencontrées par l’équipe, freins à sa performance. Il cherche à (re)créer une coopération en prise avec la réalité du travail collectif pour que le système fonctionne mieux, produise de meilleurs résultats et atteigne ses objectifs. La qualité des liens et la motivation deviennent alors une conséquence de cette dynamique positive.

Quelle est la différence entre la formation et le co-développement professionnel ?

La formation a pour objectif l’appropriation d’outils, de concepts et propose pour cela des mises en situation les plus proches possible de la réalité professionnelle des participants. A l’inverse, le co- développement a comme point d’entrée la réalité du terrain. La séance de co-développement est construite à partir d’une difficulté rencontrée par un participant, ou un projet pour lesquels il élaborera, grâce à ses pairs, des réponses directement opérationnelles. Des apports théoriques peuvent éclairer la situation traitée mais ne sont jamais prédéterminés en amont de la séance, à l’instar de la formation. La posture de l’intervenant extérieur diffère également : le formateur est porteur des connaissances à acquérir, d’options d’actions, de réponses alors que l’animateur en co- développement est un facilitateur du processus collectif d’apprentissage.

Pourquoi est-ce important qu’un coach soit supervisé ?

Lorsque l’on fait appel à un coach il est important que celui-ci soit supervisé, c’est important pour lui et pour le coaché ou le collectif qu’il accompagne. Ainsi les uns et les autres diminuent le risque de se retrouver dans une impasse. La supervision est, pour le coach, un espace de contrôle de la qualité de sa pratique, de soutien, de formation continue. Il peut y aborder les situations délicates dans lesquelles il se trouve, identifier en quoi la problématique de son client réveille une difficulté personnelle, le renvoie à une zone d’ombre, ou percevoir en quoi il est lui-même aspiré dans la problématique du client, ce qui ne permet plus à ce dernier d’en sortir.

+33 06 11 64 55 29

francoise.dutertre@fdt.com

Des questions? CONTACTEZ-NOUS CONTACTEZ-NOUS